Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 01:06

Bonjour à tous,

ça fait un moment que je n'avais pas écrit d'article, pour la seule et unique raison que j'ai dû faire face à une longue période de disette tout au long de la deuxième partie du mois d'octobre, avec seulement quelques petits brocs et perches à me mettre sous la dent.. Et je ne suis pas du genre à écrire un article à chaque fois que je prends un brocheton de 35cm ou une perchette de 15cm.. (propos clairement visés, au passage).

En effet parfois on traverse des périodes où rien ne semble vraiment aller, que ce soit dans la vie privée mais aussi dans la pratique de notre passion. Je pense avoir traversé ce genre de période mais aujourd'hui les choses semblent vouloir s'arranger, enfin, car ce n'est jamais vraiment facile. Heureusement que quand tout va mal, nous pêcheurs avons Dame Nature pour nous accueillir. Notre passion est aussi une sorte d'issue de secours, un excellent moyen de se ressourcer, de faire le vide pour repartir de plus belle. C'est donc ce que j'ai fait, ou en tout cas, tenter de faire.

Concernant la pêche en elle même, je suis passé à côtés de jolies pêches sur des spots que je découvrais (pas mal de décroches sur de très jolis poissons, ou de suivis sans attaques qui nous font rager). Même en concours je me suis mis à décrocher du poisson, de plus maillé, ce qui ne pardonne pas, forcément. " Mais au moins, t'as vu du paysage ", et l'essence connard, c'est toi qui la paye peut être ?

Les derniers brocs..

Je suis fasciné par tous les carnassiers qui peuplent notre territoire et je les pêche tous avec la même envie, sans distinction de valeur (n'est ce pas mon pote le chevesne), et selon moi la polyvalence est d'ailleurs une voire même peut être la meilleure qualité du pêcheur, car la polyvalence rejoint la capacité du pêcheur à s'adapter selon les diverses circonstances, et de ce fait, un pêcheur polyvalent aura plusieurs cordes à son arc pour pouvoir pratiquer telle ou telle technique selon les conditions du jour, le niveau d’agressivité des poissons, ou tout simplement en fonction du cheptel présent dans un plan d'eau etc, mais tout ça revient d'un autre débat alors oublions le pour le moment.

Sur une saison de pêche, j'aime chercher spécifiquement tel ou tel carnassier selon les saisons. En général, je m'attaque au brochet dès l'ouverture parce que sa pêche est assez ludique et surtout l'excitation de découdre avec Mr Esox après de longs mois d'attentes me met parfois dans des états que je pourrais qualifier "d'excitation aiguë". Pour ce qui est de juin je reste pas mal axé sur le brochet et ses coups du soir qui nous laissent des souvenirs impérissables, où l'on a parfois la chance de vivre des moments de folie. Au cœur de l'été, je me concentre davantage sur la traque des perches et chevesnes en journée, et recherche les sandres et brochets le soir. Le black bass est un poisson qui mérite aussi qu'on lui consacre quelques bonnes sessions au coeur de l'été, tout comme le silure, qui m'attire de plus en plus. Quand vient le début de l'automne (septembre-octobre), je recherche de nouveau spécifiquement le brochet car c'est l'une des périodes où sa pêche est la plus productive, tant en nombre de spécimens qu'en taille. Et puis quand vient le mois de novembre et ses premiers froids, j'abandonne un peu la pêche en rivière (peut être à tord ?) pour me concentrer dans les canaux et les grands lacs à la recherche de sandres. Bien souvent perches et brochets s'invitent à la fête, comme c'est le cas en ce moment, pour mon plus grand plaisir. Concernant Mme Fario, je la pêche assidument de mars à septembre, sachant que juin est le meilleur mois pour traquer ce poisson, enfin en tout cas c'est mon avis perso et mes stats le confirment une fois de plus cette saison.

Alors voici une petite photo d'une de mes dernières sessions totalement consacrée aux brocs, qui avaient bien répondu cet après-midi là d'ailleurs puisque j'en avais leurré cinq.

Passage en mode gratte
Passage en mode gratte

Alors on gratte, on gratte..

Depuis le début du mois donc j'ai abandonné mes potes les brocs pour les laisser tranquille jusqu'à l'ouverture 2015 maintenant, et je me concentre davantage sur les sandres, poisson devenu assez rare il faut bien l'avouer, et qu'on ne prend pas (ou rarement) par banc ! J'ai donc fait pas mal de recherches pour trouver des spots productifs où les populations de sandres restent encore relativement importantes, quitte à faire parfois des cinquantaines voir des centaines de km pour aller dénicher quelques uns de ces magnifiques poissons à la touche si subtile et au comportement mystérieux.

Je suis tout sauf un spécialiste de ce poisson et de sa pêche dite "de gratte" et je n'ai pas beaucoup d'expérience dans celle ci du fait que les années précédentes, je ne cherchais pas forcément beaucoup ce poisson, hormis un peu l'hiver. C'est donc l'occasion pour moi d'apprendre sur toute la technicité de cette pêche, seul ou avec des pêcheurs plus chevronnés que moi, et je dois que pour le moment les résultats sont plutôt encourageants. En trois sorties j'ai largement touché une dizaine de poissons, la plupart de petite taille (autour de la maille) mais surtout j'ai largement décroché une dizaine de poissons ! Et oui car la touche du sandre est connue pour être très subtile, soit elle peut être très franche et vous arrache la canne des mains, soit très discrète à ne pas la sentir. La concentration est ici mise à rude épreuve et dans tous les cas, la plupart du temps le sandre recrache le leurre avant même qu'on ait le temps de ferrer. Il faut donc être très réactif, ce qui n'est pas forcément une de mes principales qualités, et surtout ferrer dignement, chose que j'oublie encore trop souvent de faire. Pour cette pêche il faut impérativement disposer d'une canne hyper résonante qui vous permettra de déceler les touches les plus infimes, mais également les vibrations du shad dans l'eau, le comportement de la tête plombée, la nature du sol, etc. Pour cela j'ai eu la chance de pouvoir tester la superbe canne Prémonition de la marque Caperlan (qui est d'ailleurs disponible au magasin d'Auxerre, pour ceux qui veulent venir la prendre en main, je me ferai un plaisir de vous accueillir). Cette canne est vraiment un allié de choix pour "gratter".

Passage en mode gratte
Passage en mode gratte

Et puis les autres s'incrustent

Ce qui est bien à cette saison quand on pêche à gratter c'est qu'étant donné qu'à cette époque les carnassiers se tiennent généralement tous profondément dans la couche d'eau, "sur le fond", en cherchant les sandres on tombe régulièrement sur les perches ou encore les brochets.. Cela m'est arrivé à chaque fois pour le moment. Pour les brochets généralement cela se solde par une coupe étant donné que je pêche très fin (bas de ligne de 2 à 3m en fluorocarbone de 20/100), ou parfois par chance lorsque celui ci n'engame pas trop on peut réussir à le mettre au sec. Pour le moment je n'ai touché que des spécimens compris entre 40 et 50cm, mais il est intéressant de voir qu'ils se rassemblent sur les mêmes postes que le sandre parfois l'hiver..

Pour les perches, c'est quasiment systématique de tomber dessus en cherchant les sandres (surtout en 3pouces, mais même en 4 elles ont pas peur), puisqu'elles occupent aussi les mêmes postes que celui ci. Alors quand elles sont d'une jolie taille, ça fait toujours une belle surprise..

Passage en mode gratte
Passage en mode gratte
Passage en mode gratte

Je vais donc me concentrer sur la traque du sandre jusqu'à la fermeture et tenter de faire quelques jolis poissons et d'en faire en nombre aussi car c'est un poisson qui me fascine tant par sa beauté que par son comportement.. et aussi sa rareté. Si une crue vient à venir, je retournerai volontier en rivière car il y aura du gros à faire et en attendant, je vous souhaite une bonne gratte !

Partager cet article

Repost 0
Published by fisherman89 - dans Sessions
commenter cet article

commentaires

Clément 11/03/2016 09:43

Salut Adrien !

Je viens de la frontière Suisse, 22 ans, je suis comme toi passionné de pêche! Il se trouve que je viens quelques semaines dans l'année 2016 en formation dans l'Yonne, si ça te dit je peux embarquer mon matériel et pourquoi pas se faire quelques sessions ensembles ? J'ai déjà tenté de tremper la canne à Auxerre mais ça n'a rien donné, tu connais surement mieux que moi les bons coins ;) Surtout que la région a quand même du potentiel !

A la prochaine au bord de l'eau j'espère ! :)

Présentation

  • : Le blog de fisherman89
  • Le blog de fisherman89
  • : Dans ce blog, le report de mes différentes sessions au cours des saisons !
  • Contact

Recherche

Liens